L’économie française a stagné au 2e trimestre selon l’Insee

Par -

L’analyse des centres d’études comme L’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) révèle que la France affiche un taux de croissance égale à 0. Plusieurs éléments peuvent expliquer ce résultat. En outre, le produit brut intérieur a affiché + 0,7% au premier trimestre, ce qui selon le ministre français des finances Michel Sapin tempère cette stagnation actuelle du second semestre.

Focus sur la consommation des ménages et les investissements entrepreneuriales

Ces deux éléments permettent d’accroitre le taux de croissance. Or, la consommation des ménages est passée de + 0,9% (premier trimestre) à + 0,1%. La diminution du taux de personnes en CDI (48,8 % des 15 – 64 ans) et l’augmentation du taux chômage expliquent notamment ce ralentissement (10,3 %). Le constat est le même du coté de l’investissement des entreprises avec un passage de 0,6% (premier trimestre) à + 0,2%. Il est à noter que les exportations ont augmenté (+1,7% contre 1,3%) tandis que les produits pétroliers raffinés sont passés de + 13% à -7,5%.

Analyse de ces chiffres au regard de la politique actuelle

Face à ces résultats le gouvernement français ne souhaite pas modifier sa politique. Miche Sapin place notamment ses espoirs de relance de la consommation des ménages dans des mesures comme la baisse de l’impôt sur le revenu. Certains hommes politiques comme Thierry Solère estiment toutefois que cette baisse s’explique par le coût du travail et le manque de compétitivité de la France.

Xavier
Xavier

Ola ! Xavier, 24 ans, Grenoblois.

Commentaires fermés.