Fast & Furious : Paul Walker est l’unique responsable de sa mort selon Porsche

Par -

Avant le procès qui opposera la famille Walker au constructeur allemand, Porsche annonce qu’il décline toute responsabilité dans l’accident qui a tué le héros de Fast & Furious en novembre 2013.

« Les périls et les dangers étaient clairs, il les connaissait »

Le constructeur allemand refuse d’assumer toute responsabilité. Dans un document que CNN a diffusé le 12 novembre, Porsche Cars North America énonce que Paul Walker doit assumer tous les risques portant sur l’utilisation de la Carrera GT 2005 et que « les périls et les dangers étaient clairs, il en avait connaissance et il a choisi de s’y exposer en assumant tous les risques relatifs à l’utilisation du véhicule. » Porsche ajoute en réaffirmant que des modifications ont été effectuées sur la Carrera et qu’elle était « mal entretenue » quand l’accident s’est produit.

La défense du constructeur se base aussi sur les conclusions officielles de l’enquête : la vitesse à laquelle le conducteur roulait tournait autour de 150 km/h au lieu de 72 km/h et les pneus de la voiture présentaient une usure anormale.

La fille de Paul Walker attaque Porsche

Suite à ce communiqué, la fille de Paul Walker, Meadow Walker a déposé une plainte en septembre, en se reposant sur d’éventuels défauts que présentaient la voiture quand l’impact s’est produit et accusant le système de sécurité du véhicule, qui aurait provoqué l’incendie brusque du véhicule et empêché son père de s’échapper de son véhicule.

Quant aux avocats de Meadow Walker ils ont directement réagi en déclarant : « qu’il est regrettable que Porsche essaie de détourner sa propre responsabilité en condamnant la victime pour sa propre mort. Si Porsche avait conçu une voiture réellement sécurisée, Paul aurait subsisté, il serait en train de tourner Fast and Furious 8 et Meadow Walker serait toujours avec son père qu’elle aimait tant. »

Xavier
Xavier

Ola ! Xavier, 24 ans, Grenoblois.

Commentaires fermés.