Alstom sur le point de récupérer l’activité de signalisation de Thales

Par -

Thales est entrain de perdre son projet l’activité de signalisation ferroviaire que guette actuellement Alstom qui voudrait la récupérer.

Plusieurs médias révèlent que l’Etat souhaiterait qu’Alstom puisse reprendre l’activité de signalisation gérée par Thales pour se raffermir après le tolet tournant autour de la fermeture annoncée de l’usine de Belfort.

« Il n’est pas prévu que la signalisation puisse se déplacer, car Thales et Alstom ne parviennent pas à s’entendre » a déclaré un membre du gouvernement. « Ce projet n’est pas une priorité pour l’instant. Il faut stopper à mon avis les discussions sur la signalisation ».

« Donc, les débats ont été arrêtés » a poursuivi la source, à défaut de commencer un affront avec les groupes concernés, une idée qu’il faut oublier.

L’Etat est actionnaire chez Thales à 26% alors que Dassault Aviation dispose de 25% d’actions dans une relation touchée souvent par des relations difficiles surtout quand il s’agissait de désigner les nouveaux PDG de Thales.

« La signalisation ferroviaire se trouve dans le «  core business » des activités de Thales qui s’occupe du développement des grands systèmes dans différents domaines » déclare, Eric Trappier, PDG de Dassault Aviation.
« Ainsi, Dassault Aviation appuie le management de Thales en vue de garder cette activité » poursuit-t-il.

Deux entreprises qui se complètent

En septembre, Thales avait indiqué dans un communiqué qu’au départ, il n’était pas prévu qu’il se sépare de son activité ferroviaire pour le céder à CRRC, une thèse qui vient contredire les propos d’Arnaud Montebourg, ministre de l’Economie à l’époque.

Et l’entreprise a précisé que son entente avec CRRC ne se limitait simplement qu’à l’aspect commercial et non spécial en vue de faire que ses productions soient supportées par celles proposées par l’ensemble des constructeurs de matériel roulant.

Un représentant d’Alstom a d’ailleurs indiqué que le groupe voulait toujours reprendre cette activité de signalisation gérée par Thales mais elle a précisé qu’aucune banque n’avait voulu accompagner cette démarche. D’autre part, Rothschild travaille parallèlement pour le compte d’Alstom.

Xavier
Xavier

Ola ! Xavier, 24 ans, Grenoblois.

Commentaires fermés.